L’Automne

L’Automne,
Saison des Poumons et du Gros Intestin

L’automne est un moment pour la nature de perdre de l’eau, les substances organiques disparaissent des feuilles et des fruits. La sève entame un moment descendant, la nature se prépare à affronter les rigueurs de l’hiver. C’est la saison de l’élément métal, moment de déclin.

L’automne est propice au recueillement, à l’intériorisation, où il est bon de garder une clarté d’esprit, une intégrité et de la rigueur. Le temps est venu de s’organiser, de prendre des décisions, de réaliser. On est aussi dans la communication.

Les organes en pleine énergie sont les poumons et le gros intestin. Le poumon comme la rate est source du Qi acquis, il redistribue l’énergie acquise par l’alimentation, l’eau et l’air. Il a également une action sur le métabolisme des fluides et des souffles. Les poumons contrôlent la bonne santé de la peau, le climat et la sécheresse sont importants pour la peau. Et pour apporter à chaque moment une meilleure hydratation de la peau, il est préférable de respirer par le nez, phénomène plus hydratant et moins asséchant qu’une respiration par la bouche.

Équilibre et Déséquilibres de l’énergie des poumons et du gros intestin

En équilibre, l’énergie du poumon induit le sens des réalités, une bonne vitalité, une organisation, des réalisations, une clarté d’esprit et de l’auto-protection.

En situation d’excès d’énergie des poumons, la personne aura beaucoup de tracas, une obsession sur le futur, ressentira une peur de manquer et pourrait développer de l’agressivité.

En situation de manque d’énergie des poumons, la personne sera triste, insouciante ou vulnérable. Sa voix sera faible et fatiguée.

Alimentation

Les poumons sont nourris par la rate, l’alimentation est un enjeu très rapide sur les poumons. La saveur piquante nourrit l’énergie du Poumon et du Gros Intestin. Le piquant a la faculté de réchauffer et de combattre la stagnation. , elle bouge et nourrit les fluides.

On retrouve cette saveur dans le poivre, le gingembre, ou dans le radis, les navets …

Plantes médicinales

Les plantes qui stimulent l’énergie des poumons et du gros intestin sont l’Aunée, la Bourrache, l’Origan, l’Hysope, le Lierre terrestre, le Pin.